Achat sur plan : Les pièges à éviter

15 juin 2019 / Investissement, SEGI
envoyez à un ami

Votre email

L'email de votre amis

Depuis plusieurs années, de plus en plus de logements neufs sont achetés sur plan.

 

Il existe quelques pistes pour ne pas tomber dans les pièges qui peuvent se présenter de la réservation du logement jusqu’à sa livraison…

– Mettez à profit votre délai de rétractation : Quelques jours après que vous ayez signé le contrat de réservation, le promoteur doit vous en renvoyer un exemplaire par lettre recommandée avec avis de réception. Au lendemain de la première présentation du recommandé, vous avez 7 jours pour changer d’avis en envoyant une lettre de renonciation au promoteur.

– Demandez le plus de précisions possible dès la réservation : Les documents fournis à la réservation d’un futur logement ne sont pas toujours très précis, or, le contrat de réservation doit comprendre une description détaillée du futur logement avec sa surface habitable approximative, le nombre de pièces totales, sa situation dans l’immeuble ou dans le lotissement, le prix prévisionnel et, éventuellement les modalités de révision de ce prix (obligatoirement selon l’indice BT 01). 

– Recensez les vices apparents et les défauts de conformité : Une fois les travaux terminés, le promoteur fixe une date pour la livraison du logement. Vous devez vérifier que tous les équipements sont conformes à ce qui a été prévu dans le contrat définitif. Si vous décelez de graves manques de conformité ou si vous considérez que le logement n’est pas achevé vous devez refuser d’en prendre livraison.

 

Pour en savoir plus, cet article vous donnera d’autres conseils pour faire de votre projet immobilier une réussite !