Financer l’achat d’un bien neuf sans apport ? C’est possible !

9 juillet 2019 / Investissement
envoyez à un ami

Votre email

L'email de votre amis

C’est décidez, vous vous lancez dans l’achat d’un logement neuf !

Problème ? Vous n’avez pas d’apport personnel… Pas de panique de nombreux dispositifs peuvent vous aider à concrétiser ce projet de vie.

1.Le prêt à taux zéro (PTZ) 

Ce dispositif est accessible sous conditions de revenus dans les zones tendues Abis, A et B1 jusqu’en décembre 2021 et dans les zones B2 et C jusqu’en décembre 2019 (pour connaître la zone de votre commune, rendez-vous ici.)

Le montant de votre PTZ dépendra du nombre de personnes composant votre ménage et de l’adresse du projet : le montant maximum du PTZ va de 20 000 € à 138 000 € selon la zone géographique.

2.La réduction d’impôts

Mis en place depuis septembre 2014 pour encourager les investissements dans le neuf, le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôts dans le cadre d’un investissement locatif.

Ce dispositif est réglementé par certaines conditions, mais il peut se montrer avantageux lors de l’achat d’un logement neuf.

3.Le plan épargne logement (PEL)

Le PEL, peut se montrer très utile pour vous aider à l’achat d’un bien immobilier dans le neuf car il est considéré comme un apport personnel par les banques et permet souvent d’obtenir des conditions d’emprunt avantageuses.

Le montant de votre PEL peut facilité l’obtention de votre crédit immobilier, sous conditions de revenues pérennes et stables. Il peut venir compléter votre prêt à taux zéro.

4.Le prêt conventionné (PC) et le prêt social de location-accession (PSLA)

Accordées sous conditions de ressources le PC et le PSLA peuvent également se montrer intéressantes.
Ces dernières aides, moins connues, peuvent également être associées au plan épargne logement.

Retrouvez plus d’informations sur les aides que vous pouvez obtenir, pour acheter un logement neuf en cliquant ici.